Sacs de selle, mafresh, namakdan...

Shahsavan  0,95 x 0,55 m
Shahsavan 0,95 x 0,55 m

Shahsavan : 0,95 x 0,55 m

 

Nouvel arrivage

 

Rare fragment de mafresh shahsavan iranien laine, début XX. Bon état, petites restaurations.

 

Il s'agit d'un côté de mafresh à rabats, typique de Mianeh ou de Bidjar.

Malgré son âge (une centaine d'années) les couleurs d'origine n'ont pas fané.

Dessin : zoomorphes.

 

Voir mafresh en bas de page.

Afchar 2,33 x 1,58/1,48 m
Afchar 2,33 x 1,58/1,48 m

Afchar : 2,33 x 1,58/1,48 m

 

Nouvel arrivage

 

Kilim iranien laine, 1960-70.

Bon état. Quelques petites restaurations.

 

Afchar d'une grande pureté pouvant s'intégrer dans un intérieur classique comme contemporain.

Kilim en trapèze.

 

Adana :   Nouvel arrivage

 

Fragments de kilims du sud de l'Anatolie, laine, 1930-40.

Kilims restaurés. Bon état. Rare.

 

Malgré le temps, ces kilims ont gardé leurs couleurs d'origine.

Adana  0,88 x 0,61 m
Adana 0,88 x 0,61 m
Adana  0,96 x 0,66 m
Adana 0,96 x 0,66 m

Adana  2,53 x 0,64 m
Adana 2,53 x 0,64 m
Adana  2,32 x 0,66 m
Adana 2,32 x 0,66 m

Sofrehs iraniens

 

Les afchars se situent dans la région de Kerman, dans le Fars (sud-ouest de l'Iran) mais également dans le Khorassan (nord-ouest de l'Iran).

 

Les sofrehs étaient utilisés comme nappes ou pour protéger le pain. Selon leurs utilités, ils pouvaient être carré pour conserver la pâte à pain et le pain une fois cuit. On les appelle sofreh 'ardi' ou 'nanpazi' (nan : le pain, pazi : cuire).

Plus grands, on les appelle sofreh 'roukorsi' (couverture de fourneau ou foyer).

Ceux qui faisaient office de nappes étaient longs et étroits.

 

Les sofrehs sont facilement reconnaissables à leurs motifs en zigzag. L'encadrement est souvent réalisé en soumak mais aussi à points noués.

 

Kilims solides et durables. Peuvent être placés au mur  ou au sol.

Sofreh afchar 1,20 x 1,10 m
Sofreh afchar 1,20 x 1,10 m

Sofreh afchar : 1,20 x 1,10 m

 

Kilim iranien laine, 1950-60.

Très bon état.

 

 Sofreh avec une importante abrache orangée donnant un côté authentique et original à ce kilim.

Sofreh afchar 1,46 x 1,38 m
Sofreh afchar 1,46 x 1,38 m

 

Sofreh afchar : 1,46 x 1,38 m

 

Kilim iranien laine, 1940-50.

Très bon état.


Sofreh afchar  1,38 x 1,34 m
Sofreh afchar 1,38 x 1,34 m

 

Sofreh afchar : 1,39 x 1,34 m

 

Kilim iranien laine, vers 1960.

Très bon état.

 

Kilim solide et durable. On remarque des abraches (changement de bain de laine) sur le champ rouge du kilim, ainsi que des zigzag typiques des afchars. En haut et en bas, de belles bordures colorées, rehaussées de petites bordures en soumak,  mettent en valeur le sofreh.

Sofreh afchar 1,30 x 1,29 m
Sofreh afchar 1,30 x 1,29 m

Sofreh afchar : 1,30 x 1,29 m

 

Nouvel arrivage

 

Kilim iranien laine, vers 1960.

Très bon état.

 

Plusieurs abraches (changement de bain de laine) sur le champ uni.


Sofreh afchar 1,35 x 1,29 m
Sofreh afchar 1,35 x 1,29 m

Sofreh afchar : 1,35 x 1,29 m

 

Kilim iranien laine, 1940-50. Bon état.

 

Les zigzag sont typiques des afchars.

On remarque une légère démarcation plus claire, en forme de croix sur le fond rouge, due au pliage de ce sofreh qui servait à protéger le pain.

Sofreh afchar 1,34 x 1,30 m
Sofreh afchar 1,34 x 1,30 m

Sofreh afchar : 1,34 x 1,30 m

 

Nouvel arrivage

 

Kilim iranien laine, vers 1960.

Très bon état.

 

Quelques broderies dans les bordures et sur le champ du sofreh.


Sofreh afchar 1,27 x 1,25 m
Sofreh afchar 1,27 x 1,25 m

Sofreh afchar : 1,36 x 1,35 m

 

Nouvel arrivage

 

Kilim iranien laine, vers 1960. Très bon état.

Sofreh afchar 1,33 x 1,30 m
Sofreh afchar 1,33 x 1,30 m

Sofreh afchar : 1,33 x 1,30 m

 

Réservé

 

Kilim iranien laine, daté 1380 soit 1960. Très bon état.


Sofreh afchar  1,30 x 1,17/1,09 m
Sofreh afchar 1,30 x 1,17/1,09 m

Sofreh afchar : 1,30 x 1,17/1,09 m

 

Kilim iranien laine, vers 1960. Très bon état.

 

Sofreh en trapèze.

Sofreh afchar  1,0 x 0,92 m
Sofreh afchar 1,0 x 0,92 m

 

Sofreh afchar : 1,00 x 0,92 m

 

Kilim iranien laine, 1950-60. Très bon état.

 

Travail très fin.

 


Sofreh afchar  1,30 x 1,28 m
Sofreh afchar 1,30 x 1,28 m

Sofreh afchar : 1,30 x 1,28 m

 

Nouvel arrivage

 

Kilim iranien laine, vers 1960.

Très bon état.

 

Broderies sur l'ensemble du sofreh.

 

Sofreh afchar 1,35 x 1,04 m
Sofreh afchar 1,35 x 1,04 m

Sofreh afchar : 1,35 x 1,04 m

 

Nouvel arrivage

 

Kilim iranien laine, vers 1940.

Très bon état.

 

Bel exemple de sofreh ancien par ses couleurs, son dessin 'primitif' et sa pureté rappelant les arts premiers.


Sofreh afchar  1,40 x 0,70 m
Sofreh afchar 1,40 x 0,70 m

Sofreh afchar : 1,40 x 0,70 m

Nouvel arrivage

 

Kilim iranien laine, vers 1940.

Bon état.

 

Usures régulières vu l'âge du sofreh.

Belles broderies à chaque extrémité.

Sofreh afchar 1,42 x 0,67 m
Sofreh afchar 1,42 x 0,67 m

Sofreh afchar : 1,42 x 0,67 m

 

Nouvel arrivage

 

Kilim iranien laine, 1950-60.

Bon état.

 

Usures régulières vu l'âge du sofreh.

Belles broderies tout autour du kilim.


Sofreh zabol laine

 

Nouvel arrivage

 

Région située à l'est de l'Iran.

Ces sofrehs plus étroits étaient utilisés comme nappes mais aussi, étaient placés autour du foyer pour veiller.

 

Ces pièces ethniques sont de plus en plus rares.

Mafresh  1,10 x 0,57 x 0,55 m
Mafresh 1,10 x 0,57 x 0,55 m

Mafresh : 1,10 x 0,57 x 0,55 m

 

Shahsavan laine, vers 1950. État excellent. Rare.

 

Le territoire des shahsavans se situe au sud et à l’ouest de la mer Caspienne, dans l’Azerbaïdjan iranien.

 

Constituée d’ethnies kurde, perse, turque, tadjik et caucasienne, la confédération shahsavan s’est formée sous le règne du souverain séfévide Shah Abbas (règne 1587-1629).

 

Le mafresh appelé aussi farmash est un grand sac utilisé lors du déplacement du groupe, qui avait la fonction de coffre. Il servait à ranger les vêtements, les couvertures (djajims) mais aussi la vaisselle et ustensiles de cuisine.

 

En prévision de son mariage, la jeune fille shahsavan réalisait une paire de mafreshs. L'un pour les vêtements, l'autre pour les couvertures, etc.

 

Les mafreshs sans rabat sont réalisés par les shahsavans de Moghan et de Mianeh.

 

Il existe des mafreshs à rabats. On retrouve sur le dessus des sangles de cuir qui permettaient de les fermer. Les couleurs vives utilisées sur les mafreshs shahsavans à rabats sont typiques de Mianeh et de Bidjar.

Ci-dessous, mafresh gashghaï, Fars sud-ouest de l'Iran.

Mafresh 1940-50 1,00 x 0,50 m (H.0,50 m)
Mafresh 1940-50 1,00 x 0,50 m (H.0,50 m)
Gorjin gashghaï
Gorjin gashghaï

Gashghaï : 1,45 x 0,65 m  

 

Gorjin iranien laine, vers 1950. État excellent.

 

Ce gorjin servait à l'origine de bât destiné à transporter les affaires personnelles des nomades.

Kilim de mariage gashghaï  2,26 x 1,50 m
Kilim de mariage gashghaï 2,26 x 1,50 m

Gashghaï : 2,26 x 1,50 m

 

Kilim iranien laine, 1960-70.

Bon état général.

 

Kilim réalisé en deux parties.

Kilim de mariage gashghaï  3,28 x 1,50 m
Kilim de mariage gashghaï 3,28 x 1,50 m

Gashghaï : 3,28 x 1,50 m

 

Kilim iranien laine, 1960-70.

Très bon état général.

 

Ces kilims de mariage s'intègrent très bien dans des intérieurs contemporains ou 'vintages'.

 

Tous ces kilims de mariage peuvent se mettre au sol ou en décoration murale.

Kilim de mariage gashghaï  2,06 x 1,55 m
Kilim de mariage gashghaï 2,06 x 1,55 m

Gashghaï : 2,06 x 1,55 m

 

Kilim iranien laine, 1960-70.

Bon état général.

 

Kilim réalisé en deux parties.

Kilim de mariage gashghaï  2,00/2,25 x 1,55 m
Kilim de mariage gashghaï 2,00/2,25 x 1,55 m

Gashghaï : 2,00/2,25 x 1,55 m

 

Nouvel arrivage

 

Kilim iranien laine, 1960-70.

Bon état général.

 

Kilim asymétrique réalisé en deux parties.

Namakdan Aymak afghan, laine, vers 1950
Namakdan Aymak afghan, laine, vers 1950

Namakdan : 0,43 x 0,28 m

 

Aymak afghan, laine, vers 1950

 

Le namakdan ou namek donneh était utilisé pour transporter le sel. Il était protégé à l'intérieur, pour éviter le contact du sel avec la laine. Les namakdans peuvent être utilisés en décoration murale.

Gorjin afghan  1,30 x 0,50 m
Gorjin afghan 1,30 x 0,50 m

Gorjin afghan : 1,30 x 0,50 m

 

Ce gorjin réalisé en laine, servait à l'origine de bâts destinés à transporter les affaires personnelles des nomades.