Tapis d'Orient d'ateliers :

Moud, kashan, sarouk, véramine ...

S'inspirant de réalisations académiques de la dynastie des Séfévides, les tapis de cette rubrique reprennent des motifs traditionnels précieux ou classiques souvent réinterprétés par des Ustads du XIXe et du XXe siècle.

 

Vers le milieu du XX siècle, L’État iranien créa une institution subventionnée afin de préserver des motifs anciens et traditionnels. Ces tapis ont l'appellation 'Sherkat farsh' ce qui peut se traduire par 'tapis d'Etat'.

Kashan  4,22 x 3,00 m
Kashan 4,22 x 3,00 m

Kashan : Dim. 4,22 x 3,00 m

 

Tapis iranien laine kurk, 1940-50 . État excellent.

 

Ville du centre de l'Iran, la production de kashan débuta durant l'époque Séfévide. Il s'agit d'un beau kashan traditionnel à médaillon, rappelant les réalisations académiques. Sous le règne de Shah Abbas, des écoles ont été créées afin de former des ustads (maîtres) qui ont réalisé des cartons de tapis. Les dessins se composaient de motifs à médaillons ou de scènes de chasses.

Beau kashan de format mian farsh. Ce tapis peut supporter un passage intensif.

 

Autres grandes dimensions : rubrique 'kilims pakistanais' du Waziristan.

Kashan  3,60 x 2,80 m
Kashan 3,60 x 2,80 m

Kashan : Dim. 3,60 x 2,80 m

 

Tapis iranien laine, 1950-60.

 

Beau kashan lumineux. Dessin kafzadé original. État excellent. Tapis solide.

Moud  3,00 x 2,00 m
Moud 3,00 x 2,00 m

Moud : 3,00 x 2,00 m 

 

Tapis iranien laine, récent.

 

Les tapis du Khorassan comptent parmi les réalisations les plus appréciées des amateurs de tapis. Le motif "jardin" ou "quatre saisons" qui a été réalisé à l'origine sur les "tabriz" durant l'époque Séfévide, se retrouve sur les "bakthiar", les "ghoum" ainsi que sur les "moud".

 

Bel équilibre de couleurs. On retrouve dans les petites bordures, qui entourent la bordure principale, le motif göl-e-bölbül. (rossignol et fleur).

 

Voir rubrique 'Tapis et Kilims en situation'

 

Ghoum soie  0,75 x 0,57 m
Ghoum soie 0,75 x 0,57 m

Ghoum : 0,75 x 0,57 m  

 

Tapis iranien soie, vers 1990.
Chaîne et trame : soie.

La ville de Ghoum ou Qum se situe à une centaine de kilomètres au sud de Téhéran. Les premières réalisations débutèrent dans les années 30, s'inspirant des réalisations antérieures Séfévides de Kashan, Tabriz, Ispahan.

Élégant ghoum se composant d'un arbre de vie et d'un mihrab empli de fleurs. Ce tapis, parfaitement équilibré dans son dessin et l'harmonie des couleurs, montre le savoir-faire et le travail remarquable d'un Ustad (maître tisserand).

Tapis signé.

Sarouk  2,07 x 1,27 m
Sarouk 2,07 x 1,27 m

Sarouk : 2,07 x 1,27 m

 

Nouvel arrivage

 

Tapis iranien de la région d'Arak, laine kurk, vers 1940.

 

Élégant sarouk au dessin floral et animalier. Belle bordure.

Les sarouks sont des tapis tenus en haute estime pour leur qualité de laine, de dessins et de couleurs. Ces tapis ont différents motifs décoratifs comme des médaillons mais le plus souvent basés sur un thème floral.

Sarouk  1,00 x 0,70 m
Sarouk 1,00 x 0,70 m

Sarouk : 1,00 x 0,70 m

 

Tapis iranien de la région d'Arak, laine kurk, récent.

 

Beau sarouk au dessin kafsadé (champ uni).

 

La couleur dite "dughi" est une couleur rose saumonée typique des sarouks des années 1920 dit " sarouks américains", exportés aux USA pour la demande américaine. Les rameaux de fleurs sont typiques des sarouks.

 

A noter : Il existe une nouvelle génération de "sarouks américains" réalisés en Inde.

 

Nadjafabad  2,00 x 1,50 m
Nadjafabad 2,00 x 1,50 m

Nadjafabad : 2,00 x 1,50 m

 

Tapis iranien, laine, vers 1950.

État excellent.  Vendu

 

Située au sud-ouest d'Ispahan, la petite ville de Nadjafabad s'inspire des réalisations académiques d'Ispahan tout en ayant un côté moins précieux mais raffiné. Ce sont des tapis classiques et très résistants à l'usure. Le dessin est souvent composé d'un médaillon central, d'écoinçons et de volutes florales dans le champ du tapis. La qualité des bordures est toujours soignée sur les nadjafabad.