Tapis anciens persans 'archives'

Nous laissons volontairement les tapis anciens 'Vendu' , car il s'agit de réalisations rares qui méritent d'être vues et appréciées.

Djosan  2,00 x 1,30 m
Djosan 2,00 x 1,30 m

Djosan : Dim. 2,00 x 1,30 m Vendu

 

Tapis iranien laine, vers 1930. Etat excellent.

 

La production regroupe une variété de décors floraux ou géométriques. Il existe deux réalisations. La première: villageoise, se compose d'un motif traditionnel appelé "samovar" ou motif "de la tortue". La deuxième, plus académique (pour ce tapis), s'inspire de l'influence de la Perse centrale, autant dans la technique que dans la décoration. Le décor floral est très semblable à celui des "sarouk".

 

Meshed  3,73 x 2,50 m
Meshed 3,73 x 2,50 m

Meshed : Dim. 3,73 x 2,50 m  Vendu

 

Tapis iranien (Khorassan) laine, début XXème. Quelques restaurations. Bon état général.

 

Située au nord-est, le Khorassan est la région la plus importante d'Iran. Meshed est une ville moderne dont les premières productions de tapis furent réalisées durant l'époque Séfévide, à la demande de Shah Abbas. La production fût interrompue au XVIIIème siècle et repris au XIXème. La grande majorité des mesheds sont à dominante rouge-framboise, mais on en réalise aussi dans des tons de bleus appelés "plume de paon", comme le tapis présenté.

 

Ce meshed traditionnel à médaillon est typique des réalisations du XIXème et du début du XXème siècle. Malgrè sont âge, on peut le placer dans une pièce de vie. Belle réalisation.

Hériz  3,61 x 2,46 m
Hériz 3,61 x 2,46 m

Hériz : Dim. 3,61 x 2,46 m  Vendu

 

Tapis iranien laine, début XXème. Très bon état général. Tapis solide.

 

Située dans l'Azerbaïdjan iranien, à l'est de Tabriz, Hériz est une ville regroupant la production des villages voisins comme Ahar, Goravan, Sérapi, Bakhshayesh ... Les hériz ont la réputation d'être des tapis solides et très résistants à l'usure en raison d'une laine d'excellente qualité (noués avec le nœud turkbaff).

 

Il existe une production d'hériz à dessins géométriques avec le plus souvent un médaillon central s'inspirant d'une tradition familiale. A la fin du XIXème siècle, des commerçants de Tabriz firent tisser des tapis à Hériz en apportant un côté plus "raffiné". Malgré ce changement, beaucoup de tisserands d'Hériz ne voulaient pas utiliser de cartons et se référaient aux dessins traditionnels ou à des vaghirehs. A cette époque et jusqu'au début de la Première Guerre Mondiale, des tapis en soie ont aussi été réalisés. Ils sont maintenant très rares et très recherchés.

 

Ce tapis élégant se compose d'un médaillon central rappelant les tabriz. Tout en gardant le côté traditionnel dans son champ, ses écoinçons et dans ses bordures on retrouve un bel équilibre de couleurs. Vert, safran, saumoné et brique s'harmonisent en donnant un côté aéré au tapis. Les bakhshayesh sont des tapis similaire aux hériz.

Semnam  4,25 x 3,15 m
Semnam 4,25 x 3,15 m

Semnan : Dim. 4,25 x 3,15 m  Vendu

 

Tapis iranien laine, vers 1930. Etat excellent. Rare.

 

Semnan est une ville ancienne à 200 km à l'est de Téhéran. Elle était située sur la route des caravanes entre Téhéran et Meched, ce qui explique qu'elle fut toujours reconstruite malgrè des invasions turques et mongoles répétées. Réputés pour leur qualité de laine et leur finesse de réalisation, les semnans sont des tapis recherchés. Ce sont des tapis solides et élégants, le plus souvent ornés du motif shah abbasi (motif académique constitué de palmettes et de volutes reliées entre elles). La production de Semnan est reduite mais comparable à des réalisations comme les kermans ou kashans.

Ghoum  2,07 x 1,35 m
Ghoum 2,07 x 1,35 m

Ghoum : Dim. 2,07 x 1,35 m  Vendu

 

Tapis iranien laine kurk, vers 1930-40.

 

Ville Sainte, Ghoum ou Qum se situe à une centaine de kilomètres au sud de Téhéran. Les premières réalisations débutèrent dans les années 20-30, s'inspirant des productions de l'époque Séfévide de Kashan, Tabriz, Ispahan.

 

Motif moharramat : bandes de différentes couleurs insérant des botehs alignés verticalement.

Farahan  1,47 x 1,04 m
Farahan 1,47 x 1,04 m

Farahan : Dim. 1,47 x 1,04 m  Vendu

 

Tapis iranien laine, début XXe. Très bon état.

 

Située au nord de Sultanabad, dans la région d'Arak (ouest de l'Iran), le district de Farahan comprend des villages réputés pour leur qualité de tissage. Très appréciés des anglais au début du XXème siècle, les farahans sont des tapis résistants ce qui n'enlève en rien leur côté élégant. Ils sont réputés pour leur sobriété. Ce sont des tapis qui ont un velours ras avec une laine d'excellente qualité, teintée à partir de couleurs végétales. On peut retrouver sur ces tapis le motif boteh, göl farang ou hérati. Beaucoup de farahans ont un motif à médaillon central toujours bien équilibré relevé par une bordure samovari.

Tafresh  2,20 x 1,30 m
Tafresh 2,20 x 1,30 m

Tafresh : Dim. 2,20 x 1,30 m  Vendu

 

Tapis iranien laine, vers 1930-40. Usures régulières. Très bon état général.

 

Proche de Saveh, Tafresh se situe au nord-ouest de Farahan. Ce tafresh traditionnel de format dozar se compose d'un grand médaillon arrondi, mis en valeur par des écoinçons importants de couleurs rouge-brique. La bordure principale qui entoure le tapis, se compose de fleurs pouvant rappeler les tapis de Véramine, intercallées par des botehs. Tapis lumineux.

Malayer  2,18 x 1,30 m
Malayer 2,18 x 1,30 m

Malayer : Dim. 2,18 x 1,30 m  Vendu

 

Tapis iranien de la région d'Arak, laine, vers 1930. Très bon état général. Tendance à se raréfier.

 

Malayer de format dozar. Belle association de couleurs.

 

La production regroupe une variété de décors floraux ou géométriques. Il existe deux réalisations : la première, villageoise (pour ce tapis) ; la deuxième, plus académique s'inspire de l'influence de la Perse centrale, autant dans la technique que dans la décoration. Le décor floral avec médaillon central est très semblable à celui des "sarouk".

Bidjar  2,20 x 1,40 m
Bidjar 2,20 x 1,40 m

Bidjar : Dim. 2,20 x 1,40 m  Vendu

 

Tapis iranien laine, fin XIX-début XXème. Très bon état général. Rare.

 

Ce bidjar élégant se compose du motif göl farang (rose de France). C'est un tapis exceptionnel par sa qualité et son harmonie de couleurs.

 

Fondée durant l'époque Séfévide par le Shah Ismail, la ville de Bidjar connue des représailles et des pillages pendant la Première Guerre Mondiale. En effet, les turcs accusaient les habitants de Bidjar d'avoir collaboré avec les russes.

 

Les tapis de bidjar et des villages des alentours sont réalisés avec le noeud turkbaft et sont réputés pour leur grande résistance à l'usure. Un bidjar traditionnel a de 3 à 5 rangées de fils de trame. De plus, la qualité de la laine et le tissage font que ces tapis sont pratiquement indestructibles. On les appelle "tapis de fer".

 

Les meilleures réalisations se situent à Halvaï (petit village proche de Bidjar) et à Gheerus (ou Guerrouz).

Bidjar  1,70 x 1,15 m
Bidjar 1,70 x 1,15 m

Bidjar Halvaï : 1,70 x 1,15 m

 

Vendu

 

Tapis iranien laine, vers 1940. Etat excellent. Très résistant à l'usure.

 

Situé dans le Kurdistan (ouest de l’Iran), les bidjars sont tenus en haute estime, en raison de leur grande robustesse et leur résistance à l’usure. Ce sont des tapis appréciés par les amateurs en raison de leur authenticité et de leur charme typiquement persan.

 

Fondée durant l'époque Séfévide par le Shah Ismail, la ville de Bidjar connue des représailles et des pillages pendant la Première Guerre Mondiale. En effet, les turcs accusaient les habitants de Bidjar d'avoir collaboré avec les russes.

 

Les tapis de bidjar et des villages des alentours sont réalisés avec le noeud turkbaff et sont réputés pour leur grande résistance à l'usure. Un bidjar traditionnel a de 3 à 5 rangées de fils de trame. De plus, la qualité de la laine et le tissage font que ces tapis sont pratiquement indestructibles. On les appelle "tapis de fer".

 

Les meilleures réalisations se situent à Halvaï (petit village proche de Bidjar) et à Gheerus (ou Guerrouz).

Senneh 1,64 x 1,20 m
Senneh 1,64 x 1,20 m

Senneh ou sanandaj : 1,64 x 1,20 m

 

Vendu

 

Tapis iranien laine, vers 1940.

 

Tapis restauré. État excellent. Très résistant à l'usure.

 

Ancienne appellation de la ville de Sanandaj, la ville de Senneh est la "capitale" du Kurdistan iranien réputée pour ses tapis à points noués et ses kilims. Les sennehs sont très appréciés des amoureux des tapis authentiques. Le motif le plus souvent utilisé est le motif mahi ou poisson.

Loori  2,70 x 1,25 m
Loori 2,70 x 1,25 m

Loori : Dim. 2,70 x 1,25 m  Vendu

 

Tapis iranien laine, début XX. Tapis restauré. Etat excellent.

 

Situé à l’ouest et plus au sud dans le Fars, le peuple lur se compose d’une population semi-nomade. Les formats des tapis les plus courants vont du dozar (environ 2 m²) au kéllé (1,50 x 3,50m environ). Les dessins géométriques peuvent rappeler les caucases. Ce sont des tapis chaleureux qui n’ont aucun lien avec des tapis académiques. Leur intérêt réside avant tout par leur côté authentique.

 

Ce loori de format kellé se termine de chaque côté par une bande de kilim de 10 cm. On retrouve deux bordures 'bec d'aigle' entourant la bordure principale.

Afshar  1,95 x 1,60 m
Afshar 1,95 x 1,60 m

Afshar : dim. 1,95 x 1,60 m  Vendu

 

Tapis iranien laine vers 1870.

 

Ancienne population nomade d'origine turque et d'Azerbaïdjan, les groupes d'afshars se situent dans le Khorassan (nord-ouest de l'Iran), dans la région du sud de Kerman (sud-ouest de l'Iran) et dans l'est de la Turquie. Généralement, on trouve en Iran des tapis afshars de formats dozar et zaronim (presque carré) se constituant le plus souvent de deux losanges mais aussi de motifs botehs.

 

Hériz 3,26 x 2,38 m
Hériz 3,26 x 2,38 m

Hériz : Dim. 3,26 x 2,38 m Vendu

 

Tapis iranien laine, vers 1940-50. État excellent.


Ce tapis aux couleurs lumineuses est un bel exemple d'hériz. Il est extrêmement résistant ce qui ne lui enlève en rien son côté élégant. Il devient difficile de trouver des hériz de cette dimension.